Les aides-soignants travaillent sous les fonctions d'infirmières pour assurer l'hygiène et le bien-être des patients. Il joue souvent un rôle important auprès de ses patients, les réconfortant et les soutenant moralement en plus de leur prodiguer un geste de soin. Il travaille souvent dans des hôpitaux ou des maisons de retraite, mais peut aussi exercer à domicile, toujours sous la garde d'une infirmière.

Description du poste 
 

Au sein d'une équipe, une aide-soignante accompagne le patient dans tous les gestes de la vie quotidienne, tout en suivant les consignes médicales et les recommandations du personnel soignant.

Elle surveille les patients, tels que:

prendre son pouls ou sa température
Vérifier l'état des pansements et des drains
Changer les pansements et les infusions
assurez-vous qu'ils prennent leurs médicaments
aidez-les à aller aux toilettes, à s'habiller ou à manger
Les aides-soignants ont également pour tâche d'accueillir et de monter les patients dans les hôpitaux. Il s'assure que les lits sont faits, que les chambres sont propres et que l'hygiène est respectée.

Il était en charge des assiettes qu'elle composait selon le régime alimentaire de chacun.

Mais au-delà des gestes de soin et d'aide physique, les soignants écoutent les patients, recueillent leur confiance, et leur apportent un véritable soutien moral.

Cette proximité avec le patient peut être un bon indicateur de son état de santé général et permet de signaler toute anomalie à l'infirmière.

Communiquer ses observations par écrit et oralement fait partie intégrante du rôle de l'aidant.

 

Lieux et conditions du métier d'aide-soignante
La plupart des aides-soignants sont des salariés.

Certains travaillent dans des cliniques ou des hôpitaux, tandis que d'autres travaillent dans des établissements supérieurs tels que des centres de soins infirmiers, des maisons de soins infirmiers ou des services médicaux militaires.

Une carrière d'aide-soignant peut également être exercée au domicile du patient avec une équipe soignante (infirmier, agent de service hospitalier, médecin, etc.).

Le personnel infirmier est souvent amené à travailler en horaires décalés, les week-ends, les jours fériés, les soirs, et peut être amené à être de garde ou de garde à l'hôpital.

 

 

Formation et certification

Le Diplôme National d'Aide-soignante ou DEAS Niveau V se prépare en 1 an au Centre de Formation de l'Hôpital Dépendant. Cette formation s'obtient sur concours et le niveau d'apprentissage en fin de formation est équivalent au CAP.

L'examen d'entrée à la formation DEAS consiste en un test de qualification écrit qui teste les connaissances culturelles générales, biologiques et les compétences numériques pertinentes pour les domaines de la santé et du social. L'admission orale atteste ensuite d'une connaissance du secteur sanitaire et social.

Aucun diplôme n'est requis pour participer à ce concours.

Les personnes suivantes sont dispensées de l'épreuve écrite d'admissibilité :

Candidats titulaires d'un baccalauréat ou équivalent;
Les candidats titulaires d'un titre ou d'un diplôme du secteur sanitaire ou social reconnu au niveau du CAP délivré en formation initiale ou continue ;
Candidats qui ont terminé leur première année d'études en soins infirmiers mais qui n'ont pas entamé leur deuxième année;
Les candidats titulaires de diplômes étrangers peuvent entrer dans les universités du pays pour étudier.
Durée de la formation DEAS
La formation dure alors 10 mois, dont plusieurs semaines de stages obligatoires.

Contenu de la formation

L'enseignement porte sur l'accompagnement quotidien des patients, la communication, les règles d'hygiène et de nettoyage, les soins infirmiers, la messagerie, etc.
Les stages se déroulent dans différents établissements (chirurgie, psychiatrie, EHPAD, etc.). Des évaluations ont lieu tout au long du processus de formation et déterminent les conditions d'obtention d'un diplôme.

A noter : Si vous avez 3 ans d'expérience, le DEAS peut également être obtenu par l'Obtention d'une Vérification d'Expérience (VAE).

 

Qualités et compétences des soignants

Les carrières en soins infirmiers exigent beaucoup de qualité, d'expertise et de compétences.

En termes de condition physique, la force est nécessaire pour aider le patient à bouger ou à changer de position, et le rythme de travail est stable.

L'ambulancier est plus présent que l'ambulancier et doit être sociable et rassurant car c'est généralement lui qui recueille leur confiance. Très occupé, il doit aussi être à l'écoute de l'équipe médicale et avoir un bon esprit d'équipe.

Le travail du soignant demande des méthodes pour pouvoir garder la chambre organisée et avoir un rythme régulier de repas.

En matière d'expertise des métiers infirmiers et de santé, le personnel infirmier doit appliquer au quotidien les compétences acquises en formation, notamment :

technologie d'opération physique
se soucier
Reconnaître les signes et l'étendue de la douleur
La nutrition
pathologie infantile
La pathologie du vieillissement
psychopathologie
Matériel de manutention (lits médicalisés, lits hospitaliers, etc.)
Règles d'hygiène et de stérilité
Programme hospitalier de contrôle des infections
Programme de retraitement des déchets

Après son entrée à l'hôpital, une classe générale d'ambulanciers gagne environ 1495 euros au total, hors primes. A la fin de sa carrière, dans la même classe, il gagnera environ 1 768 euros.

En comparaison, Le salaire aide soignante luxembourg est de 2500 euros en moyenne
Les aides-soignants seniors gagnent généralement jusqu'à 1 884 € en fin de carrière, tandis que les aides-soignants de niveau Excellence gagnent environ 2 139 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *